le Vendredi 1 juillet 2022
le Jeudi 19 mai 2022 18:11 MRC D'ARGENTEUIL RCM

Anglade dévoile son candidat dans Argenteuil

La première cheffe libérale du Québec, Dominique Anglade, a présenté mardi dernier son candidat dans Argenteuil, Philippe LeBel, ainsi que son candidat dans Bertrand, André G. Nadeau au restaurant Olive à Lachute.  — Photo Mylène Deschamps
La première cheffe libérale du Québec, Dominique Anglade, a présenté mardi dernier son candidat dans Argenteuil, Philippe LeBel, ainsi que son candidat dans Bertrand, André G. Nadeau au restaurant Olive à Lachute.
Photo Mylène Deschamps
C’est en présence de la première femme cheffe libérale du Québec, Dominique Anglade, et de la députée de l’Acadie Christine Saint-Pierre, qu’on a dévoilé la candidature dans Argenteuil de Philip LeBel en vue des élections provinciales qui auront lieu cet automne.

Anglade dévoile son candidat dans Argenteuil.

Photo Mylène Deschamps

«Dans le cadre de ma vie de représentant étudiant, j’ai eu la chance à plusieurs reprises d’amener des propositions à Dominique.  J’ai découvert une femme intelligente, qui sait poser de bonnes questions pour nous challenger et qui sait surtout reconnaître les bonnes idées et les appuyer. Aujourd’hui, je suis fier de pouvoir l’appeler ma cheffe», a déclaré Philippe LeBel, en s’adressant à la vingtaine de membres d’Argenteuil et des Laurentides réunis au Restaurant Olive à Lachute mardi dernier.  

Philippe LeBel, un laurentien, qui a notamment travaillé tout au long de son parcours universitaire comme guide de rafting pour la compagnie Eau Vive sur la rivière Rouge, portera avec fierté les couleurs libérales.  Il fait l’éloge de la région qui allie le plein air et le vivre en ville, souligne l’importance de sa diversité linguistique au passage et de son grand potentiel de croissance.  

Le nouveau candidat bilingue, qui succède à Bernard Bigras-Denis défait par la candidate caquiste, Agnès Grondin, a notamment été président de l’Union étudiante du Québec en 2019-2020. Il a porté la voix des jeunes en matière de santé psychologique étudiante.  Il a aussi agi comme recherchiste et analyste politique pour l’Alliance canadienne des associations étudiantes aiguisant son expérience en analyse et en améliorant des programmes gouvernementaux. «Quand j’étais étudiant, plus j’apprenais qu’il existait des iniquités et des possibilités d’améliorer le système d’éducation supérieur, plus j’avais envie de m’investir, explique M. LeBel, qui a notamment travaillé à améliorer l’accès au système de prêts et bourses.  J’ai toujours la flamme de l’implication qui brûle en moi, surtout que cette flamme est alimentée par un gouvernement qui crée des politiques mur à mur et qui ne considère pas la réalité de tous les Québécois.» Ses études supérieures en innocuité et salubrité des aliments dans le domaine de la microbiologie à l’Université de Montréal lui permettent d’agir comme directeur des laboratoires chez Pro-Amino International, une entreprise située aux abords de l’autoroute 50 à Mirabel.   

Le candidat venait d’ailleurs de déposer avec sa conjointe, présente lors de l’annonce des candidatures, une offre d’achat la veille de sa nomination sur une maison unifamiliale à Lachute. Il se dit très préoccupé par l’accès à la propriété et aux logements abordables, un grave problème qui s’amènera à coup sûr dans la campagne automnale. Il fait d’ailleurs mention que le parti libéral propose une mesure concrète pour l’accès à une première propriété en remboursant pour les premiers acheteurs la taxe de bienvenue auprès des municipalités.  

Par son expertise scientifique, LeBel veut aussi s’attaquer de front à la protection de l’environnement et la lutte aux changements climatiques.  Il mentionne aussi la Charte des régions qui donnerait plus d’outils aux municipalités, il souligne l’importance d’une enquête indépendante de la gestion de la pandémie pour mieux se préparer à de nouvelles vagues et à accélérer l’accès à Internet  et la couverture cellulaire. 

André G. Nadeau, un homme d’affaires, conseiller stratégique et ancien maire d’Estérel, sera le candidat libéral dans Bertrand. 

Philippe Lebel se veut une candidature de choix pour représenter les citoyennes et citoyens d’Argenteuil à Québec. Le bien-être de ses concitoyens d’Argenteuil et l’avancement des priorités de la région lui tiennent réellement à cœur. Sa candidature se veut un ajout de précieux à l’équipe libérale pour oser l’avenir en 2022 grâce à sa connaissance et sa proximité avec le milieu universitaire et la communauté étudiante québécoise. Philippe LeBel saura donner une voix forte à Argenteuil.»  

— Dominique Anglade, cheffe du Parti libéral du Québec