le Samedi 21 mai 2022
le Jeudi 28 avril 2022 17:44 MRC D'ARGENTEUIL RCM

Prison à vie pour Sénécal

«On t’aime Océane et tu nous manques à tout jamais», a écrit Caroline Sarrazin, sa mère sur sa page Facebook personnelle mardi dernier. — Photo courtoisie
«On t’aime Océane et tu nous manques à tout jamais», a écrit Caroline Sarrazin, sa mère sur sa page Facebook personnelle mardi dernier.
Photo courtoisie
La famille d’Océane Boyer attend depuis plus de 26 mois que justice soit rendue à celui qui aura bouleversé leur vie à tout jamais. Vendredi dernier, François Sénécal aura finalement été condamné à la prison à vie en plaidant à une accusation réduite de meurtre au deuxième degré au palais de justice de Saint-Jérôme.

Sénécal avait été arrêté le lendemain de l’homicide commis le 26 février 2020, alors que la jeune adolescente avait été retrouvée agonisante dans un fossé par un passant, avant de rendre l’âme dans une ambulance en route vers les services hospitaliers.  Le lendemain, celui qu’on croyait un ami de la famille et qui avait même offert de l’aide pour participer aux recherches a été accusé du meurtre au 1er degré.  

C’est avec une recommandation conjointe de la Couronne et de la défense, dont l’entente a été dévoilée voilà un peu plus de 3 semaines, que la juge de la Cour supérieure France Charbonneau a établi qu’il passerait 19 ans derrière les barreaux avant d’être admissible à une libération conditionnelle.  C’est le procureur du DPCP, Me Steve Baribeau, qui a défendu la victime et ceci représente la fin des procédures plutôt qu’un long et éprouvant procès pour les proches. 

 

On t’aime Océane et tu nous manques à tout jamais»

— a écrit Caroline Sarrazin, sa mère, sur sa page Facebook personnelle mardi dernier.   

Un peu avant la disparition de la jeune fille au petit matin du 26 février, le doute commençait à planer quant aux bons soins de l’homme de 53 ans envers sa protégée qu’elle surnommait mon oncle. Sénécal aurait senti que l’étau se resserrait contre lui alors qu’il apprenait la prise d’un rendez-vous avec une psychologue par la famille de la victime.  L’adolescente, qui semblait s’apprêter à dénoncer son agresseur, ne s’est jamais rendu à l’école ce fatidique matin.  Elle aura été droguée par celui qui n’acceptait pas de faire face aux conséquences de ses gestes. Il lui a porté un violent coup à la tête, l’a dévêtue de son pantalon et l’a laissé dans un fossé de Brownsburg-Chatham.  

Des images vidéo captées le même jour du meurtre d’Océane Boyer montrent Sénécal nettoyant son auto dans un lave-auto.  Ces images auront servi de preuves flagrantes pour les enquêteurs.