le Jeudi 11 août 2022
le Vendredi 22 avril 2022 16:13 | mis à jour le 22 avril 2022 16:14 Vision (Clarence-Rockland)

La légende du hockey Guy Lafleur, décédé à 70 ans

La légende du hockey Guy Lafleur (au centre) a souvent visité Rockland pour rendre visite à son ancien entraîneur de hockey mineur, Jean-Marc Lalonde (à gauche), et pour rencontrer des joueurs de hockey locaux. Avant de devenir un joueur vedette des Canadiens de Montréal, Guy Lafleur a passé une partie de ses années de hockey mineur à jouer pour les Boomers de Rockland.  — photo d'archives
La légende du hockey Guy Lafleur (au centre) a souvent visité Rockland pour rendre visite à son ancien entraîneur de hockey mineur, Jean-Marc Lalonde (à gauche), et pour rencontrer des joueurs de hockey locaux. Avant de devenir un joueur vedette des Canadiens de Montréal, Guy Lafleur a passé une partie de ses années de hockey mineur à jouer pour les Boomers de Rockland.
photo d'archives
Champion de la LNH, et ancien membre des Boomers de Rockland, Guy Lafleur est décédé à l'âge de 70 ans des suites d'un cancer du poumon.

«Nous perdons un grand, grand ambassadeur du sport, a déclaré Jean-Marc Lalonde, lors d’une entrevue téléphonique vendredi matin. Il n’a jamais oublié ce qu’il a fait pour Rockland et ce que Rockland a fait pour lui».

Né à Thurso, au Québec, en septembre 1951, Lafleur a commencé à jouer au hockey avec la ligue de hockey mineur locale. Il était membre de l’équipe de Thurso à l’âge de 10 ans lorsqu’il a fait sa première apparition à Rockland lors d’un tournoi international de la division «moustique». Ses performances sur la glace ont attiré l’attention de M. Lalonde, qui entraînait à l’époque l’équipe de hockey mineur de Rockland, les Boomers.

«En cinq parties, il a marqué 45 buts», a déclaré M. Lalonde, qui a ensuite demandé aux parents de Lafleur de laisser leur fils se joindre à l’alignement des Boomers pour le reste de la saison de hockey mineur 1962.

«Il devait traverser la rivière (des Outaouais) tous les deux jours pour s’entraîner», a déclaré M. Lalonde, ajoutant que pendant la saison hivernale, cela signifiait qu’il devait utiliser une «route de glace» pour traverser la rivière gelée.

Lafleur a aidé à mener les Boomers au triomphe cette saison-là lors d’un tournoi au Québec, marquant 18 buts et 13 passes en cinq parties. Lorsqu’il a quitté le hockey mineur pour rejoindre la LNH en tant qu’ailier pour les Canadiens de Montréal, M. Lalonde a noté que M. Lafleur avait toujours de bons souvenirs de ses journées à Rockland.

«Il n’a jamais oublié ce qu’il a fait pour Rockland ou ce que Rockland a fait pour lui», a déclaré M. Lalonde, ajoutant qu’après avoir pris sa retraite de la LNH, Lafleur s’est fait un devoir de revenir plusieurs fois à Rockland au cours des dernières années de sa vie pour rendre visite à son ancien entraîneur et pour faire des visites dans les écoles afin de parler aux enfants de ses jours dans la LNH et de leur donner des conseils sur la poursuite de leurs rêves.

Lafleur a été l’un des meilleurs joueurs du Canadien pendant ses 14 années avec Montréal, menant l’équipe à cinq victoires de la Coupe Stanley et se méritant deux prix de joueur le plus utile de la LNH et un prix de joueur le plus utile des séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Surnommé «The Flower» en anglais, traduction de son nom de famille, et connu comme «le Démon blond» par ses fans francophones, Lafleur a marqué plus de points pour le Canadien durant toute sa carrière que d’anciennes vedettes montréalaises comme son idole, Jean Béliveau ou Maurice «The Rocket» Richard.

En 1985, Lafleur, alors âgé de 33 ans, a annoncé sa retraite du hockey. Trois ans plus tard, il est intronisé au Temple de la renommée du hockey. Lafleur est sorti de sa retraite pendant une courte période pour jouer pour les Rangers de New York et plus tard pour les Nordiques de Québec avant de raccrocher enfin ses patins.

En 2019, Lafleur a subi un quadruple pontage, et une opération ultérieure a entraîné l’ablation d’une partie d’un poumon. En 2020, il a développé un cancer du poumon. Le 21 avril, sa sœur, Lise Lafleur, a annoncé son décès sur Facebook. Les expressions de condoléances ont depuis commencé à affluer, tant en ligne que dans les médias nationaux et internationaux.