le Jeudi 19 mai 2022
le Mardi 15 mars 2022 18:33 Autres - Others

Nouvelles élèves conseillères au CSDCEO

Maliyamu Matola de l’École secondaire catholique de Plantagenet. — Photo fournie
Maliyamu Matola de l’École secondaire catholique de Plantagenet.
Photo fournie
Deux nouvelles élèves conseillères sont élues par leurs pairs afin de représenter la voix des élèves du Conseil scolaire de district catholique de l’Est ontarien (CSDCEO) à la table du conseil pour l’année scolaire 2022-2023.  

C’est Maliyamu Matola, une élève de 11e année de l’École secondaire catholique de Plantagenet, et Marie-Pier Prévost, une élève de 11e année de l’École secondaire catholique de Casselman qui ont été élues de façon virtuelle par leurs pairs du Sénat des élèves, des groupes de leadership autochtone et Catho-Franco, afin de représenter les élèves de la 9e à la 12e année à la table du CSDCEO pour l’année scolaire 2022-2023 

Maliyamu Matola est membre du Sénat des élèves depuis qu’elle est en 9e année. Elle participe également au conseil des élèves de son école. L’accessibilité des réseaux informatiques et des outils technologiques, le multiculturalisme et l’environnement sont les enjeux qui la motivent à s’impliquer au sein de sa communauté. 

Marie-Pier Prévost fait partie du gouvernement des élèves de son école depuis qu’elle est en 7e année. Elle a également eu la chance d’assister au Parlement jeunesse francophone de l’Ontario. Marie-Pier veut faire avancer les causes de la francophonie et de l’écocitoyenneté durant son mandant d’élève conseillère.  

La directrice de l’éducation et secrétaire du CSDCEO, Eugénie Congi accueille avec enthousiasme la nomination de Maliyamu et de Marie-Pier à titre d’élèves-conseillères: «Félicitations à Maliyamu et Marie-Pier pour leurs nominations ! Nous sommes heureuses et heureux d’accueillir deux élèves qui n’ont pas peur des défis, surtout dans cette situation particulière. La participation des élèves conseillers et conseillères est importante, car ceux-ci représentent la voix de plus de 10 400 élèves de nos écoles catholiques de langue française.» 

 

Photo fournie