le Mercredi 30 novembre 2022
le Mardi 4 janvier 2022 19:38 | mis à jour le 8 avril 2022 19:21 Le Carillon (Hawkesbury)

Aide à la santé mentale des agriculteurs pendant la pandémie

L'Association canadienne pour la santé mentale offre des conseils et des programmes pour aider les agriculteurs à faire face à la dépression ou à d'autres problèmes de santé mentale pendant l'hiver. — Photo d'archives
L'Association canadienne pour la santé mentale offre des conseils et des programmes pour aider les agriculteurs à faire face à la dépression ou à d'autres problèmes de santé mentale pendant l'hiver.
Photo d'archives
Le «blues de l'hiver» est une expérience psychologique commune à de nombreux Canadiens pendant la saison et la pandémie aggrave la situation, surtout pour les agriculteurs.  

La filiale régionale de Champlain-Est de l’Association canadienne pour la santé mentale (ACSM) offre des conseils aux résidents de l’Est de l’Ontario qui travaillent dans le secteur agricole ou qui connaissent quelqu’un qui y travaille. 

«Quand on pense au large éventail de facteurs de stress que nos agriculteurs subissent au quotidien, la plupart d’entre eux sont hors de leur contrôle, a déclaré la Dre Andria Jones-Bitton, professeure au Collège vétérinaire de l’Ontario de l’Université de Guelph. Cela crée un sentiment d’impuissance». 

L’ACSM note dans un document d’information que les agriculteurs doivent souvent vivre loin des centres plus peuplés parce que leurs activités exigent beaucoup d’espace pour les cultures, les pâturages pour le bétail ou les grandes dépendances pour abriter les animaux et l’équipement. Cela peut accroître l’isolement et le risque de dépression des personnes qui travaillent dans le secteur agricole pendant les mois sombres de l’hiver. 

L’ACSM offre maintenant des programmes pour aider les agriculteurs à en savoir plus sur les problèmes de santé mentale et sur la façon d’y faire face. Ces programmes comprennent In The Know, un programme d’alphabétisation en santé mentale. L’ACSM collabore également avec d’autres organismes sans but lucratif, comme Do More Ag, qui se concentre sur les besoins en santé mentale des personnes travaillant dans le secteur agricole. 

La popularité croissante des médias sociaux aide également les personnes et les familles de la communauté agricole à rester plus en contact avec leurs amis et leurs parents ainsi qu’avec les organismes qui peuvent les aider. L’ACSM note que la valeur des médias sociaux dans la promotion d’une bonne santé mentale souligne l’importance de l’accès à l’Internet haute vitesse pour les zones rurales. 

On peut obtenir plus d’information sur les services de santé mentale pour les personnes du secteur agricole en s’adressant à l’ACSM à www.cmha-east.on.ca ou en téléphonant au 1-800-493-827.