le Mardi 17 mai 2022
le Mercredi 15 Décembre 2021 19:38 | mis à jour le 8 avril 2022 19:21 Tribune-Express (Hawkesbury)

Une tempête de vent balaie l’Ontario et le Québec

Une énorme tempête de vent a balayé certaines parties de l'Ontario et du Québec, avec des rafales de vent de plus de 130 km/h et de fortes pluies et neiges.

Au cours du week-end, une énorme tempête de vent a balayé l’Ontario et a fait des ravages partout où elle est passée. Des arbres sont tombés, il y a eu de multiples pannes de courant a été coupée et de nombreuses poubelles ont volé dans les rues. Environnement et Changement climatique Canada a signalé qu’un fort système de basse pression a traversé le nord-est de l’Ontario samedi, apportant avec lui neige, pluie verglaçante et vent. 

De fortes pluies et des coups de vent ont balayé la province au cours du week-end, privant d’électricité plus de 100 000 personnes dans la province. La tempête a causé des dommages importants aux infrastructures, les poteaux électriques et les arbres tombés s’écrasant sur les lignes électriques. Les routes étaient rendues extrêmement dangereuses par les lignes détachées et les débris projetés. Le vent a soufflé jusqu’à 130 kilomètres à l’heure et on a observé de fortes pluies et de la neige dans toute la province. 

Le Québec a également été touché par la tempête, la pluie verglaçante et les vents violents rendant les routes glacées et dangereuses. Près de 400 000 personnes sont restées sans électricité, et plus de 600 personnes ont été mobilisées pour rétablir le courant. « Nous faisons tout ce que nous pouvons pour rétablir le service au plus grand nombre de clients possible a déclaré Hydro-Québec dans une mise à jour dimanche. Mais nous savons déjà que nous devrons poursuivre nos efforts dans les prochains jours. 

Des rafales de vent de plus de 100 kilomètres à l’heure ont été observées à Longueuil, et la Sureté du Québec (SQ) a signalé qu’un camion gros poids lourd s’était renversé sur l’autoroute 13 à Laval. Le camion, qui était vide a terminé sa course sur le parapet séparant les travées sud et nord (…) du pont Bisson, a déclaré le sergent Stéphane Tremblay, porte-parole de la SQ. Le conducteur qui est resté coincé dans la cabine n’a subi aucune blessure ».