le Mercredi 18 mai 2022
le Jeudi 16 septembre 2021 19:03 Autres - Others

Les candidats locaux débattent de l’augmentation du nombre de vaccins

  photo de banque en ligne Pexels
photo de banque en ligne Pexels
Le débat local des candidats a été enregistré et diffusé sur Rogers TV, ainsi que téléchargé sur leur chaîne YouTube.

Lors du débat local des candidats de Glengarry-Prescott-Russell, le 8 septembre, les candidats ont été invités à exprimer la position de leur parti sur un certain nombre de questions.

Le candidat du NPD Konstantine Malakos a reçu la deuxième question de la soirée, sur la façon dont le NPD s’assurerait que davantage de Canadiens reçoivent leur vaccin COVID-19, étant donné que les responsables de la santé publique mettent en garde contre le risque d’une autrevague. Il a dit qu’il était en faveur d’un passeport vaccinal et que les employés fédéraux devraient être obligés de recevoir les deux vaccins. Il a fait remarquer que les libéraux ont proposé ces deux mesures, mais qu’ils n’ont pas voulu donner de date limite alors que le NPD a insisté pour que ce soit le 1er septembre, ce qui rend la proposition sans intérêt.

Le candidat libéral M. Francis Drouin a fait valoir que, bien qu’il soit d’accord avec les deux mesures, il est important de discuter avec les syndicats de la façon dont ces mandats seront mis en œuvre et de ce qui arrivera aux employés qui refuseront de se faire vacciner deux fois. Les réservations de vaccins ont doublé après l’annonce par le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, de la mise en œuvre d’un passeport vaccinal. Il y a encore beaucoup de gens qui sont préoccupés par les conséquences du vaccin sans y être totalement opposés.

M. Malakos est d’accord et ajoute que l’on doit tenir compte d’autres obstacles à la vaccination. L’impossibilité d’accéder aux informations sur les vaccins dans la langue de son choix et les problèmes de mobilité pour se rendre à un point de vaccination sont deux raisons pour lesquelles les gens ne se font pas vacciner, sans lien avec la méfiance à l’égard des vaccins.

La candidate conservatrice Mme McArthur a affirmé qu’elle et son parti sont d’accord pour dire que les vaccins sont le meilleur outil disponible pour protéger les gens, et que les vaccins et les informations connexes devraient être accessibles à tous, mais elle a également reconnu qu’ils ne sont pas le seul outil. Les tests rapides, le masquage et la distanciation sociale sont tous des mesures, a-t-elle noté, pour assurer la sécurité de la santé publique, sans avoir recours à la division des gens en fonction de leur statut vaccinal. M. Drouin a déclaré que les libéraux rendraient obligatoire, au niveau fédéral, la double vaccination pour toute personne qui souhaite utiliser un moyen de transport commercial, et qu’ils remercieraient également les travailleurs essentiels de la santé.

M. Malakos a convenu que les travailleurs essentiels devaient être remerciés, mais il a fait remarquer que les travailleurs essentiels du commerce de détail étaient laissés pour compte. Au début de la pandémie, certaines entreprises ont créé une «prime au héros» en signe de bonne volonté et de soutien, mais l’ont ensuite supprimée presque aussitôt après sa mise en œuvre, une fois qu’elles en ont tiré un avantage en termes de relations publiques. M. Malakos a déclaré que la prime au héros et les autres mesures de soutien devraient être obligatoires, car les travailleurs essentiels sont parmi les plus maltraités du pays. Il a déclaré qu’ils vivent dans les pires conditions parce qu’ils travaillent à temps plein et vivent toujours dans la pauvreté en raison du coût de la vie très élevé. Ils utilisent 60 % de leur salaire pour se loger, ce qui représente le double de la limite recommandée par les économistes. Au lieu de les remercier par des mots, le gouvernement devrait les remercier par des actes, selon M. Malakos.