le Mercredi 25 mai 2022
le Mercredi 24 mars 2021 21:12 Autres - Others

Zone rouge attendue la semaine prochaine

Eastern Ontario Health Unit (EOHU) Medical Officer of Health Dr. Paul Roumeliotis said a surge in new cases over the weekend were from a mix of outbreaks and community clusters — Stephen Jeffery
Eastern Ontario Health Unit (EOHU) Medical Officer of Health Dr. Paul Roumeliotis said a surge in new cases over the weekend were from a mix of outbreaks and community clusters
Stephen Jeffery
L'est de l'Ontario devrait être déclaré zone rouge dès le début de la semaine prochaine, après que plus de 70 nouveaux cas ont été signalés au cours du week-end.

Cette hausse est plus du double de celle enregistrée la fin de semaine précédente, où 35 nouveaux cas avaient été signalés. Dix-sept des 71 nouveaux cas ont été signalés dans Prescott-Russell, principalement dans la municipalité de Russell. L’augmentation dans le Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO) était centrée sur Stormont, Dundas et Glengarry, avec 30 nouveaux cas, et Cornwall, avec 24.   

Le Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO) comptait 227 cas actifs lundi, la première fois qu’il y a eu plus de 200 cas depuis le 5 février. À ce moment-là, la région était restée en confinement dans le cadre d’un ordre de rester à la maison à l’échelle de la province.  

Le Dr Paul Roumeliotis, médecin hygiéniste, a déclaré que la hausse du week-end était liée à un mélange d’épidémies, de grappes et de propagation communautaire. Il a déclaré qu’il recommanderait à la région d’entrer dans la zone rouge plus tard cette semaine.  

« Malheureusement, je n’ai pas le choix, vous avez vu les chiffres, a-t-il déclaré. À moins que nous n’obtenions une diminution miraculeuse au cours des deux prochains jours [la région passera en zone rouge] » .  

La province devait annoncer vendredi une décision concernant la place de la région dans le code de couleurs des mesures. 

Épidémies 

Un foyer a été signalé à Prescott-Russell, dans l’aile est de l’hôpital général de Hawkesbury et du district. Trois membres du personnel et huit patients ont été testés positifs à des variantes du COVID-19. Aucune école de Prescott-Russell n’était en épidémie, mais un cas d’élève a été signalé à l’école élémentaire Mother Teresa de Russell.   

Appel à la civilité 

Le Dr Roumeliotis a demandé aux résidents d’être patients après que le personnel ait été agressé verbalement alors qu’il contactait les personnes testées positives au COVID-19. Lors d’un point de presse lundi après-midi, le Dr Roumeliotis a déclaré que le personnel avait été « engueulé, hurlé et injurié ».  

« Notre personnel est parfois littéralement en larmes parce qu’on leur a parlé de façon si grossière, on leur a raccroché au nez, a-t-il dit. J’implore les gens… ils essaient de protéger tout le monde en faisant leur travail. S’il vous plaît, soyez plus polis avec notre personnel » .   

La région 

Parmi les 227 cas actifs du BSEO lundi, 54 se trouvaient dans les communautés de Prescott-Russell, dont 14 à Russell, 10 à Clarence-Rockland, 9 à Hawkesbury, 8 à Casselman, 6 à Alfred-Plantagenet, 4 à Hawkesbury Est, 2 à Champlain et 1 à La Nation.