le Jeudi 11 août 2022
le Mercredi 10 mars 2021 15:08 Autres - Others

Le BSEO se prépare à un déploiement plus large des vaccins

Le Bureau de santé de l'est de l'Ontario s'attend à ce que les personnes admissibles puissent utiliser un outil de rendez-vous en ligne d'ici la mi-mars. — photo fournie
Le Bureau de santé de l'est de l'Ontario s'attend à ce que les personnes admissibles puissent utiliser un outil de rendez-vous en ligne d'ici la mi-mars.
photo fournie
Tout comme au Québec, les autorités sanitaires locales se préparent à proposer le vaccin COVID-19 aux personnes âgées de 80 ans et plus qui vivent en dehors des maisons de retraite ou de soins.

Le Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO) a mis en place des cliniques pour les bénéficiaires admissibles à Casselman, Rockland et Hawkesbury. Dans un communiqué publié jeudi dernier, le Bureau de santé a déclaré que les personnes âgées de 80 ans ou plus, les adultes recevant des soins de santé chroniques et les adultes autochtones vivant hors réserve seraient les premiers sur la liste admissibles à une campagne de vaccination de masse. 

Vendredi, le BSEO a annoncé que des rendez-vous pour le vaccin étaient disponibles sur invitation pour les bénéficiaires de soins chroniques à domicile âgés de 80 ans ou plus. Toute personne éligible recevrait un appel téléphonique l’informant des étapes à suivre pour prendre rendez-vous. 

Un système de rendez-vous en ligne devrait être mis en place pour les bénéficiaires éligibles d’ici la mi-mars, selon le communiqué, tout comme une ligne téléphonique. Les rendez-vous sur place ne seront pas accessibles.  

Le médecin hygiéniste du BSEO, le Dr Paul Roumeliotis, a déclaré que les cliniques avaient été utilisées pour vacciner le personnel et les soignants essentiels des maisons de retraite et de soins de longue durée, ainsi que les travailleurs de la santé de très haut niveau de priorité. Les premiers intervenants, tels que la police, les pompiers et les ambulanciers, qui ont répondu aux appels médicaux, ont également commencé à recevoir la première dose du vaccin. 

Le Dr Roumeliotis a déclaré que l’unité de santé avait commencé à rechercher les principaux sites de vaccination dès qu’un déploiement plus large commencera plus tard dans l’année. Il a déclaré que la plupart des sites, y compris à Rockland, Casselman, Hawkesbury, seraient probablement dans des arénas. La Cité de Clarence-Rockland a déjà approuvé l’utilisation de l’aréna Jean-Marc Lalonde comme site de vaccination de masse. 

« Les arénas font l’affaire, mais nous en aurons d’autres dans les environs, a déclaré le Dr Roumeliotis. Le mois prochain sera marqué par une accélération de la production de vaccins.» 

Vendredi dernier, 9239 vaccins avaient été administrés dans le BSEO. Ce nombre devrait dépasser les 10 000 avec l’administration de doses supplémentaires cette semaine.