le Mardi 17 mai 2022
le Mercredi 24 février 2021 15:27 Autres - Others

Le projet de marina revitalisera L’Orignal

Riverest, qui exploite le port de plaisance de L'Orignal, espère que les améliorations apportées à l'enceinte feront de L'Orignal une destination touristique incontournable pour l'ensemble de la région. — photo Stephen Jeffery
Riverest, qui exploite le port de plaisance de L'Orignal, espère que les améliorations apportées à l'enceinte feront de L'Orignal une destination touristique incontournable pour l'ensemble de la région.
photo Stephen Jeffery
Les nouveaux opérateurs du projet de marina de L'Orignal estiment que le site a le potentiel pour transformer le village en une destination touristique de premier plan.

Lors de sa réunion de janvier, le Canton de Champlain a accordé à Riverest un contrat de location de cinq ans pour la marina. La société, qui possède également la maison de pierres du même nom au 52, rue Wharf, a pour objectif de développer le secteur en favorisant les activités sur l’eau et hors de l’eau.

Les plans des propriétaires Alexandra Quester et André Chabot prévoient l’ouverture d’un restaurant dans la propriété de Riverest, le développement de l’espace d’amarrage à la marina ainsi que l’introduction d’un plus grand nombre d’options de sports nautiques, comme la planche à pagaie debout, le canoë et le kayak. Ils envisagent également de construire des chalets pour les villégiateurs.

C’est lors d’un diner à la propriété Riverest l’année dernière que le couple a eu l’idée d’investir dans ce nouveau projet. “J’étais assis ici sur cette propriété magique et j’ai commencé à parler de cette vision que nous avions de combiner la marina avec cette propriété pour développer un attrait touristique, se souvient-M. Chabot.  Cet endroit pourrait être ouvert à tout le monde, afin qu’ils puissent vivre l’expérience que nous avions à ce moment précis.

M. Chabot et Mme Quester ont mis l’épaule à la roue afin d’obtenir la location des activités. L’administration du conseil municipal croit que l’offre transformera la zone en une « destination de bord de mer ».  C’est ainsi que le Canton de Champlain a mis le bail en adjudication pour les promoteurs.

En priorité, les entrepreneurs envisagent l’installation d’un restaurant en procédant à des rénovations majeures du bâtiment dans le but d’ouvrir en 2021. L’agrandissement de la marina ne devrait pas se faire avant le début de la saison de navigation de 2021, mais fera partie du plan de développement à long terme.

Contrairement à certaines régions, la COVID-19 a stimulé le tourisme dans le village, autant par les résidents que par les habitants des grandes villes voisines qui passent normalement leurs vacances à l’étranger. Déjà, la marina est complète pour la saison. Il s’attend à ce que les locations à court terme soient populaires, car les gens regarderaient encore près de chez eux pour cette saison estivale.

«L’été dernier, les commerces de Airbnb ont été incroyablement bons parce que le tourisme local, en fait tout ce qui se trouve entre Toronto, Ottawa et Montréal – était tout simplement en plein essor, a-t-il avancé. L’industrie du nautisme est incroyablement active en ce moment. Les gens achètent des loisirs parce qu’ils ne voyagent pas à l’étranger. J’ai beaucoup de gens qui appellent, qui n’ont même pas encore acheté leur bateau et qui veulent s’assurer d’une place à la marina ».

La demande a augmenté malgré certaines hausses des frais d’utilisation pour 2021. Les mises à l’eau par les résidents, qui étaient autrefois gratuites, coutent maintenant 5 à 150 dollars pour un abonnement saisonnier.  Un abonnement saisonnier pour un non-résident passerait jusqu’à 225 dollars. La longueur minimale du bateau payant passerait de 20 à 25 pieds, tandis que la location saisonnière de la rampe passerait de 49,90 à 58 dollars par pied. La location journalière de la cale de halage passerait de 2,20 dollars par pied à 15 dollars par heure, pour un minimum de trois heures.

M. Chabot a déclaré que les augmentations de tarifs devraient permettre de rattraper les prix du marché puisque les services de la marina auraient été sous-évalués pendant de nombreuses années. Il maintient qu’il offrira des tarifs plus bas aux résidents de Champlain pour la mise à l’eau des bateaux ainsi que pour ceux qui ont régulièrement réservé des places à la marina dans le passé.

«Les réactions de la communauté locale ont été extrêmement positives, a soutenu M. Chabot qui espère inspirer d’autres personnes à multiplier les attractions au village. Nous pensons que L’Orignal a quelque chose de très spécial à offrir.  Son histoire, sa proximité avec Ottawa, sa situation géographique au bord de la magnifique rivière des Outaouais semblent faire renaitre une fierté chez les citoyens et valoriser l’essor économique de la région.»