le Vendredi 2 Décembre 2022
le Jeudi 18 février 2021 16:33 Autres - Others

Nous pouvons tous être victimes d’une transaction de crédit ou de débit non autorisée

Dans le sillage de la pandémie de COVID-19, nous sommes de plus en plus nombreux à utiliser une carte de débit ou de crédit pour effectuer des achats. Mais, alors que le nombre de cas de fraudes augmente également, il est important pour vous de bien comprendre vos droits si quelqu’un utilise votre carte sans votre autorisation.  

Vous devez également vous assurer de prendre des mesures raisonnables pour protéger votre compte et votre NIP. Voici trois choses qu’il ne faut pas perdre de vue : 

Protégez votre NIP. Vous devez garder votre NIP secret et ne jamais le donner à quelqu’un d’autre, même à un membre de votre famille ou votre soignant. Cela signifie que vous ne pouvez pas donner votre NIP à votre conjoint, même si vous partagez le même compte. Ne créez pas un NIP facile à deviner qui serait composé, par exemple, de votre date de naissance ou de votre numéro de téléphone, et ne l’écrivez pas au dos de votre carte ou sur une feuille de papier mise dans votre portefeuille. Il est toujours bon de changer votre NIP de temps à autre. 

Signalez immédiatement une utilisation non autorisée de votre carte. Si votre carte est perdue ou volée, ou si vous constatez une transaction non autorisée, vous devez le signaler immédiatement à votre institution financière. On vous recommande de revoir régulièrement votre relevé de carte de débit ou de crédit pour vous assurer d’avoir effectué toutes les transactions qui s’y trouvent. Votre entente de carte de débit ou de crédit indique le délai dans lequel vous pouvez signaler une transaction non autorisée.

Vous avez droit à une enquête. Même si la puce et le NIP ont été utilisés, votre institution financière ne peut pas vous tenir automatiquement responsable de la transaction avant la fin d’une enquête. Alors que cette dernière est en cours, l’institution financière doit tenir compte de tous les facteurs qui ont contribué à l’utilisation non autorisée de votre compte de carte de débit ou de crédit. Il est important pour vous de travailler avec votre institution bancaire afin d’obtenir un résultat positif.   

Vous pouvez compter sur l’Agence de la consommation en matière financière du Canada qui offre de l’information neutre s’appuyant sur des faits. Vous pouvez en apprendre davantage sur la façon de vous protéger des transactions non autorisées à canada.ca/argent.