le Mercredi 25 mai 2022
le Jeudi 24 Décembre 2020 15:24 Autres - Others

La campagne de vaccination contre le COVID-19 a commencé dans les Laurentides

Julie Painchaud, infirmière auxiliaire au Centre d'hébergement Hubert-Maisonneuve première personne vaccinée dans les Laurentides par Nancy Hogue, infirmière clinicienne à la vaccination contre la Covid-19. Rosemonde Landry, présidente-directrice du CISSS des Laurentides est en arrière-plan. — photo fournie
Julie Painchaud, infirmière auxiliaire au Centre d'hébergement Hubert-Maisonneuve première personne vaccinée dans les Laurentides par Nancy Hogue, infirmière clinicienne à la vaccination contre la Covid-19. Rosemonde Landry, présidente-directrice du CISSS des Laurentides est en arrière-plan.
photo fournie
Plusieurs initiatives sont en marche au CISSS des Laurentides pour assurer le succès de l'opération de vaccination contre la COVID-19.

Ce sont les travailleurs de la santé ayant un contact étroit avec la clientèle jugée à risque, qui ont été les premiers à avoir droit à la vaccination dans la région. La situation requiert beaucoup de ressources et de temps étant donné les besoins de sécurité et de réfrigération du vaccin. La livraison des vaccins est un défi puisque ceux-ci nécessitent beaucoup de précautions pour leur livraison.

 «Nous avons décidé de suivre l’orientation de vacciner ceux et celles travaillant directement auprès de la clientèle vulnérable en CHSLD et RI puisqu’il n’est pas encore permis de déplacer les vaccins et qu’il est inimaginable de déplacer des résidents âgés et aux prises avec différentes limitations physiques ou psychologiques, a expliqué la présidente-directrice générale du CISSS des Laurentides, Rosemonde Landry. Ce choix est donc logique pour assurer le maintien des services à une clientèle très vulnérable.»

Les travailleurs de la santé des Laurentides n’ont pas à entamer de démarches de leur côté. Ceux étant en contact avec les personnes jugées les plus à risque seront contactés par la centrale des rendez-vous de la vaccination contre la COVID-19. Selon Mme Landry, le lieu o sera administré le vaccin a été choisi par les contraintes de manipulation et de conservation. La présidente-directrice générale du CISSS des Laurentides estime que d’ici au 4 janvier, environ 1500 travailleurs de la santé pourront être vaccinés dans les Laurentides.

Selon l’ordre prévu par le CISSS des Laurentides, le prochain groupe de personnes qui auront accès au vaccin contre la COVID-19 sera la clientèle des CHSLD et des Ressources intermédiaires. Afin d’assurer le bon déroulement de l’opération, une campagne de recrutement a été entamée par le CISSS des Laurentides pour recruter du personnel. Les nouvelles recrues viendront prêter mainforte au personnel en place déjà autorisé à procéder à la vaccination, au fur et à mesure que le vaccin sera distribué.

 «La vaccination contre la COVID-19 s’inscrit en priorité pour nous et nous déployons actuellement de nombreux efforts à la planification rigoureuse de cette opération d’envergure, a ajouté Mme Landry. Simultanément, les activités régulières du CISSS se poursuivent tout en maintenant le rythme des nombreux dépistages de la COVID-19. Du personnel supplémentaire devient donc nécessaire pour mener notre travail à bien.»

Des vaccinateurs et des injecteurs sont recherchés pour cette campagne. Le CISSS des Laurentides recherche également des aides à la vaccination ainsi que des agents administratifs. La population est invitée à rechercher plus d’information sur le recrutement en cours sur la page carrières du CISSS des Laurentides au http://www.santelaurentides.gouv.qc.ca/carriere/.