le Lundi 5 Décembre 2022
le Jeudi 17 Décembre 2020 14:32 Autres - Others

Deuxième campagne pour le Monument de la francophonie d’Embrun

Le comité du Monument de la francophonie d’Embrun a lancé sa deuxième campagne de financement pour inscrire de nouveaux noms sur de nouvelles plaques. — photo Olivier Frégeau
Le comité du Monument de la francophonie d’Embrun a lancé sa deuxième campagne de financement pour inscrire de nouveaux noms sur de nouvelles plaques.
photo Olivier Frégeau
Le comité du Monument de la francophonie d’Embrun a lancé sa deuxième campagne de financement dans le but de graver de nouveaux noms sur des nouvelles plaques qui seront disponibles au printemps 2021.

Inauguré le 29 octobre 2018, la réalisation du Monument de la francophonie d’Embrun avait été rendu possible grâce à de nombreux partenaires clés et aux gens de la région qui y ont contribué en y faisant inscrire leurs noms. Le monument célèbre les hommes et les femmes d’hier, d’aujourd’hui et de demain qui partagent une langue, une culture et une histoire commune. Le comité du monument invite également les générations futures à poursuivre l’œuvre de ceux et celles qui les ont précédés en s’affichant comme de fiers francophones.

Actuellement, il n’y a plus de place pour inscrire d’autres noms, malgré la demande. «Il est important de noter que cette campagne voit le jour en raison de demandes reçues de nouveaux donateurs et que toutes les plaques de notre monument sont déjà complètes», a lancé Rachelle Laplante, présidente du comité de la francophonie et membre du Club Richelieu d’Embrun.

Ainsi, au printemps 2021, deux érables seront plantés près du monument et deux nouvelles plaques sur socles en granite seront installées. Les personnes qui n’avaient pas été en mesure de faire inscrire leur nom pourront le faire en remplissant un formulaire d’ici le 30 juin 2021. Il y aura 25 places par plaque.

«Ce sera premier arrivé, premier servi et les chèques seront numérotés selon l’ordre reçu, ce qui fait que le nom de la personne apparaîtra dans l’ordre que l’argent a été reçu», a expliqué Rachelle Laplante. Au coût de 400 dollars et d’une limite de 30 caractères, sans les espaces, les donateurs pourront s’inscrire et garder leurs reçus et les déclarer comme dons lors des impôts.

Les  plaques seront inaugurées le 25 septembre 2021.