le Jeudi 26 mai 2022
le Mercredi 4 novembre 2020 20:18 Autres - Others

Le musée de la Vieille prison demande de l’aide

L'exécutif de l'Ancienne prison de L'Orignal demande aux Comtés unis de Prescott et Russell une augmentation temporaire des fonds de soutien que reçoit le musée du patrimoine. La pandémie a entrainé une baisse importante du nombre de visiteurs au musée et une diminution des évènements de collecte de fonds qui contribuent à générer des revenus pour l'établissement. — photo Gregg Chamberlain
L'exécutif de l'Ancienne prison de L'Orignal demande aux Comtés unis de Prescott et Russell une augmentation temporaire des fonds de soutien que reçoit le musée du patrimoine. La pandémie a entrainé une baisse importante du nombre de visiteurs au musée et une diminution des évènements de collecte de fonds qui contribuent à générer des revenus pour l'établissement.
photo Gregg Chamberlain
Le musée de la l’Ancienne prison de L'Orignal est confronté à un problème budgétaire en raison de la pandémie.

Lors de sa réunion du 28 octobre, le comité de développement économique et touristique du conseil des Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) a examiné une lettre de l’exécutif de l’Ancienne prison de L’Orignal. Le conseil demande aux CUPR une augmentation temporaire du financement de soutien au musée du patrimoine pour l’aider à respecter son budget 2021.

«Comme tant d’autres organisations à but non lucratif, l’Ancienne prison a connu une saison très calme», a déclaré le conseil d’administration dans une lettre, «…avec un minimum de visites et aucun évènement produisant les revenus dont nous avons tant besoin pour maintenir la viabilité de l’Ancienne prison.»

Le site patrimonial a connu un faible trafic touristique et ses activités ont été limitées pendant une grande partie de la saison régulière en raison de la pandémie. Le café du site devrait rouvrir en novembre, ce qui représente 150 dollars de loyer mensuel pour le musée du patrimoine.

Les bourses fédérales et provinciales pour l’emploi des étudiants ont couvert tous les couts de trois étudiants universitaires qui ont travaillé sur le site de la mi-juin à septembre. Le conseil d’administration du musée a également procédé à d’autres réductions des couts de fonctionnement pour cette année.

Le site du patrimoine a reçu un prêt d’aide fédérale de 40 000 dollars pour les groupes à but non lucratif. La condition de ce prêt est que 30 000 dollars soient remboursés d’ici le 31 décembre 2022.

La direction et le personnel du Musée de l’ancienne prison travaillent sur des plans pour l’année prochaine, notamment une nouvelle production théâtrale pour attirer les visiteurs, et de nouveaux attraits, dont un projet de salle d’évasion.

«Cependant, si en 2021 nous sommes dans la même position que maintenant, précise le conseil d’administration dans sa lettre, nous nous efforcerons de garder les portes ouvertes aux visiteurs et peu d’évènements se concrétiseront ».

Le conseil d’administration veut limiter autant que possible l’utilisation des fonds de prêts fédéraux afin de s’assurer qu’il pourra rembourser les 30 000 dollars requis à la fin de l’année 2022 et aussi avoir l’argent du prêt disponible pour ses besoins critiques. Le site du patrimoine reçoit 7000 dollars de fonds de soutien du budget annuel du CUPR et le conseil demande que ce montant soit porté à 15 000 dollars pour 2021.

Le conseil des CUPR essaie de maintenir l’augmentation des taxes pour son budget 2021 à un pour cent. Le comité consultatif pour le développement économique a exprimé sa crainte que l’acceptation de la demande du musée de l’ancienne prison n’entraine des demandes similaires de la part d’autres organisations à but non lucratif pour un soutien financier supplémentaire dans le budget 2021.

Le comité a voté pour recommander au conseil des CUPR que l’allocation du fonds de soutien pour le musée de l’Ancienne prison reste à 7000 $ pour 2021.