le Vendredi 9 Décembre 2022
le Jeudi 10 septembre 2020 17:26 Autres - Others

Un retour en classe bien réfléchi dans les écoles d’Argenteuil

Un retour bien préparé dans les écoles d’Argenteuil. Isabelle Lapointe (à droite), directrice de l’École Saint-Philippe, à Brownsburg-Chatham. — photo Patrick Hacikyan
Un retour bien préparé dans les écoles d’Argenteuil. Isabelle Lapointe (à droite), directrice de l’École Saint-Philippe, à Brownsburg-Chatham.
photo Patrick Hacikyan
Plusieurs mois de préparation ont été nécessaires pour que la rentrée se fasse en toute sécurité. Toutes les écoles de la MRC sont maintenant ouvertes.

Tant les élèves ayant choisi le mode virtuel que ceux poursuivant leurs études en classe ont été pris en charge selon des plans précis. Les enseignants portent non seulement un masque hygiénique, mais également des lunettes de sécurité lors de l’accueil et de tout déplacement à l’intérieur de la classe. Certains enseignants qui le préfèrent ont opté pour un panneau en plexiglas leur offrant une barrière physique entre eux et les élèves.

Tous les étudiants sont sommés de se laver les mains à chaque sortie de la classe. Les mains sont donc lavées et désinfectées avant et après la récréation, les cours d’éducation physique et tous les repas. Les écoles d’Argenteuil sont toutes équipées en masques, désinfectant, lunettes de sécurité et même en jaquettes médicales d’isolation hermétiques.

«Les élèves sont contents de revenir à l’école. L’atmosphère est bonne, a déclaré Isabelle Lapointe, Directrice de l’École Saint-Philippe, à Brownsburg-Chatham. Au printemps, ce n’était pas pareil. Il n’y avait aucune proximité du tout entre les individus. Aucun ballon ni de jeux n’étaient possibles ».

L’école Saint-Philippe a la chance de n’avoir que 160 élèves. Ceci fait qu’en aucun temps la cour de récréation dépasse la limite permise actuelle de 250 personnes. Le nombre des élèves par classe ne dépasse pas non plus la limite maximale d’une bulle-classe. Par conséquent, chaque salle de classe a un seul groupe, et les étudiants peuvent donc interagir dans une certaine mesure.

«Ceci est une amélioration par rapport à la rentrée du printemps, où une salle de classe pouvait avoir trois ou quatre bulles-classe à gérer», a expliqué Mme Lapointe.

Si un élève présente des symptômes de la COVID-19, il sera placé dans une salle stérilisée prévue à cet effet. Une combinaison complète d’équipement de protection personnel sera enfilée par la personne responsable et les parents seront avisés de venir chercher leur enfant. Ils seront aussi informés des mesures sanitaires et médicales à prendre. Une porte spéciale de sortie est consacrée dans la salle d’isolement de chaque école.

Les employés de l’école a donc été formé sur la méthode pour correctement utiliser l’équipement de protection personnel, mais aussi sur comment le retirer et en disposer de manière sécuritaire. Les tests effectués recevront les résultats en 24 heures, et les parents en seront informés par une lettre. La saison de la grippe amènera beaucoup de cas de symptômes comparables à ceux de la COVID 19. Bon nombre de ces cas auront donc possiblement des résultats négatifs.