le Samedi 28 mai 2022
le Mercredi 5 juin 2019 15:06 Le Carillon (Hawkesbury)

Les bibliothèques locales subissent des compressions budgétaires

Cynthia Martin, bibliothécaire en chef à la Bibliothèque publique du canton de Champlain, présente une pile de livres emballés et prêts à être retournés à leurs succursales d'origine, grâce au programme de prêts entre bibliothèques de l'Ontario. — Gregg Chamberlain
Cynthia Martin, bibliothécaire en chef à la Bibliothèque publique du canton de Champlain, présente une pile de livres emballés et prêts à être retournés à leurs succursales d'origine, grâce au programme de prêts entre bibliothèques de l'Ontario.
Gregg Chamberlain
Les services de bibliothèques locales sont maintenant en difficulté à cause d'une réduction considérable des montants versés par le gouvernement ontarien aux deux organismes de soutien des bibliothèques publiques de la province.

Le premier budget complet du gouvernement Ford pour l’Ontario avait comme priorité principale la réduction des coûts. Dans ce budget, on annonçait notamment que le financement des services de soutien des bibliothèques provinciales serait réduit de moitié. Aujourd’hui, les bibliothèques publiques des centres urbains et ruraux se démènent pour réviser leurs opérations et leurs budgets.

« Ce sont les petites bibliothèques qui seront les plus touchées, a expliqué Cynthia Martin, bibliothécaire en chef de la Bibliothèque publique du canton de Champlain à Vankleek Hill. Ça veut dire qu’on aura moins de livres pour nos clients. »

La Bibliothèque publique du canton de Champlain et la Bibliothèque publique de Hawkesbury sont toutes deux desservies par les Services des bibliothèques de l’Ontario-Sud (SBOS). Le soutien financier du SBOS est passé de 3 millions de dollars à 1,5 million de dollars après être demeuré inchangé pendant 20 ans, selon les critiques du Parti de l’opposition.

Lisez l’article dans son integralité à la page 6 du Carillon du jeudi 6 juin 2019.