le Jeudi 26 mai 2022
le Lundi 3 juin 2019 14:02 Tribune-Express (Hawkesbury)

Des travailleurs de Hawkesbury se manifestent

About 30 unionized municipal employees showed up in Hawkesbury today after a year of negotiations without a pay increase. The members of the Canadian Union of Public Employees (CUPE) #1026 are asking for a 1.5 per cent salary increase. — Alexia Marsillo
About 30 unionized municipal employees showed up in Hawkesbury today after a year of negotiations without a pay increase. The members of the Canadian Union of Public Employees (CUPE) #1026 are asking for a 1.5 per cent salary increase.
Alexia Marsillo
Une trentaine d’employés municipaux syndiqués ont manifestés à Hawkesbury.

« On demande une augmentation de salaire de 1.5 % et ils veulent rien savoir, mais la mairesse elle vient de se donner une augmentation de 25 %, a déclaré Alain Larocque, président du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) #1026, lors de la manifestation devant l’Hôtel de Ville à Hawkesbury vendredi dernier le 31 mai. Les membres sont fâchés, ils sont tannés et ils veulent juste avoir du respect ».

Cette manifestation survient plus d’un an après l’échéance de la dernière convention collective de 62 membres syndiqués. Ceux-ci comprennent, entre autres, des employés des travaux publics, du complexe sportif, de la bibliothèque, n’ont pas été renouvelés depuis avril 2018.

Les discussions ont commencé le 22 juin 2018 et la dernière discussion entre le syndical et la Ville a eu lieu en avril de cette année. « En avril, ils ont fait une dernière offre : ils voulaient nous donner notre 1.5 % d’augmentation, mais nous enlever d’autres choses, comme nos heures accumulées et d’abolir les emplois temporaires, a dit M. Larocque. Il faut que je donne quelque chose pour avoir mon 1.5 % ».

« Cette augmentation de 1.5 % ne représente même pas 50 sous à l’heure et un total d’à peu près 700 $ à la fin de l’année », a expliqué pour sa part Monique Brunet, la trésorière de la SCFP #1026. La manifestation a eu lieu pendant l’heure du diner, vu que le mandat de grave n’a pas été donné encore. « Tout dépend sur ce qui va arriver après aujourd’hui », a dit M. Larocque. 

Une trentaine d’employés municipaux syndiqués ont manifesté à Hawkesbury.